Fiche Les Disciples de la 36e chambre (Disciples of the Master Killer or Master Killer III)

Les Disciples de la 36e chambre

(Disciples of the Master Killer or Master Killer III)

Film de hong-kongais réalisé par Lau Kar-leung  en 1985

* C'est le troisième film de la trilogie commencée avec La 36e chambre de Shaolin (1978) et le Retour à la 36e chambre (1980)

 

 

Synopsis

 

Aussi doué en arts martiaux que pour faire des bêtises dans l'école que dirige son propre père, le jeune Fong Sai-Yuk (du nom d'un héros folklorique chinois à l'historicité incertaine) insulte un jour la maison des Mandchous.

Pour sauver l'honneur de la famille, ainsi que la maison de Canton (l'école) que les Mandchous veulent fermer, la mère de Fong Sai-Yuk décide de l'envoyer se cacher au monastère de Shaolin avec ses deux frères, dans la 36e Chambre, qui accueille les laïcs depuis le premier film.

Toujours incorrigiblement orgueilleux et indiscipliné, Fong Sai-Yuk continue de faire des siennes, comme emprunter un passage secret pour sortir en douce du monastère, ce qui est non seulement dangereux pour lui mais strictement interdit. Un soir, il se rend au Festival des Lanternes, dont l'entrée est exclusivement réservée aux Mandchous, et l'interrompt avec fracas en voulant y assister en resquilleur.

Plutôt que de sévir, le rusé gouverneur des Mandchous décide de tirer profit de la naïveté du jeune présomptueux, dans le but de lui soutirer les secrets du kung-fu de Shaolin pour détruire le monastère.

Il le flatte, lui donne une invitation pour le Festival, et lorsque Fong Sai-Yuk s'y rend en invité officiel, le gouverneur lui remet une superbe tunique officielle de mandchou pour achever de l'embrigader.

Le lendemain, pendant l'entraînement, le Moine Supérieur San De découvre la tunique et renvoie Fong Sai-Yuk, qui décide d'aller se réfugier chez ses « amis » mandchous.